Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /htdocs/public/www/spip/config/ecran_securite.php on line 283
Homosexuels, indignez-vous ! Francis Chevrier - Association [Les Papas = Les Mamans]

Homosexuels, indignez-vous ! Francis Chevrier

mercredi 13 juillet 2011
par Jérôme MESSINGUIRAL
popularité : 4%

Je suis indigné par cette intolérable injustice qui, une fois encore, est faite aux homosexuels avec le rejet par l’Assemblée nationale de la proposition de loi visant à autoriser le mariage aux couples de même sexe.

Au nom de quoi, au nom de quels principes se permet-on une nouvelle fois de nous refuser cette égalité que la République a inscrit, apparemment pour de plus égaux que nous, à son fronton ?

Sans aucun doute au nom de ces mêmes principes qui, pendant des siècles, ont justifié que les juifs soient mis au banc de la société ou que les noirs soient à peine considérés comme des hommes. Ces principes qui veulent qu’une majorité a forcément raison de persécuter une minorité en s’abritant derrière le lâche et fallacieux paravent des croyances religieuses ou de l’ordre de la nature. Ces vieilles lunes ont la vie dure mais ne doutons pas une seconde que ce sont exactement les mêmes qui hier justifiaient les discriminations à l’égards des juifs et des noirs. Qu’on nous fiche la paix avec ces balivernes d’un autre âge. Quelle prétention que de penser et de proclamer que les Dieux et la Nature ont repris à leur compte les méchancetés, l’ignorance et les mesquineries des hommes !

La sacro-sainte famille et la multiplication de l’espèce humaine seraient menacées si l’on autorisait le mariage aux homosexuels ? Nous ne sommes plus à l’âge des cavernes. Cessons de croire en ces foutaises alors que bientôt la terre sera bien en peine de nourrir neuf milliards d’individus. On devrait au contraire nous accorder une médaille.

Ce n’est pas tant que l’institution du mariage soit si enviable mais c’est un symbole, une Bastille, et en refuser l’accès aux seuls homosexuels est une inacceptable injustice devant laquelle chaque républicain normalement constitué devrait s’indigner.

Pour se rendre compte de la monstruosité de cette situation, il suffit de remplacer le mot "homosexuels" par le mot "juifs" ou "noirs" et d’imaginer une seconde que le mariage leur soit refusé comme on leur refusait il n’y a pas si longtemps encore le droit à l’équité. Immédiatement, à tout individu sain d’esprit, apparaît alors toute l’horreur de cette discrimination.

A l’heure où l’on s’indigne avec raison des violences faites aux femmes, que dire de cette violence morale que l’on inflige en toute bonne conscience, aujourd’hui encore, à des millions de Français ? Elle renvoie à cette longue et terrible histoire d’une infâme stigmatisation où ces hommes et ces femmes furent obligés de vivre dans la honte et la peur, cette peur d’être découverts et de perdre l’honneur, l’estime de leur famille et de leurs amis et parfois de perdre la vie puisque les derniers jeunes gens à avoir été condamnés à mort pour homosexualité en France le furent en 1750 mettant ainsi un terme à une très longue marche funèbre.

N’oublions pas que l’Organisation mondiale de la santé ne retira l’homosexualité de sa liste des maladies mentales qu’en 1993 et cela au grand dam de tous ceux pour qui aujourd’hui encore il s’agit au pire d’une perversion au mieux d’un mauvais choix. Non, on ne choisit pas plus d’être homosexuel qu’hétérosexuel, on est ainsi tout simplement. C’est la diversité et la beauté de la vie.

Rappelons enfin que ce ne fut qu’en 1982 que les lois de Vichy qui instituaient une discrimination pénale à l’égard des homosexuels furent abolies par François Mitterrand et Robert Badinter.

L’homophobie reste un drame dans ce pays. C’est toujours selon Dominique Versini, défenseur des enfants jusqu’en mai, la première cause de suicide chez les jeunes. On ne peut pas dire que l’Assemblée nationale ait contribué par son vote du 14 juin à améliorer cette situation. Car si l’homosexualité peut-être vécue plus ouvertement et légèrement à Paris et dans les milieux progressistes c’est encore bien souvent un calvaire pour de nombreux malheureux à la campagne, dans les cités des banlieues et dans tous les cercles à l’esprit étroit ou sans éducation. Les agressions homophobes, trop souvent ignorées des médias, sont monnaie courante.

La France, ce beau pays des droits de l’homme mérite mieux.

En poursuivant aujourd’hui la stigmatisation des homosexuels, le parlement et le gouvernement nous rangent davantage du côté de l’Iran des mollahs, de l’Arabie saoudite, du Pakistan, de l’Ouganda et de quelques autres pays qui contribuent comme chacun sait au progrès et à l’élévation de l’humanité plutôt que du côté des très nombreux états qui, comme les Pays-Bas, l’Espagne, le Canada, le Portugal ou l’Argentine pour ne citer qu’eux, ont eu l’intelligence d’accepter que les homosexuels soient traités dignement et avec équité en reconnaissant leur doit au mariage, et donc par là même leur droit à l’égalité avec les autres citoyens. A votre avis à qui l’histoire donnera raison ?

Homosexuels, indignez vous !

Francis Chevrier, directeur des Rendez-vous de l’histoire de Blois

http://www.lemonde.fr/idees/article...


Top Articles