Hommage à Gérard Révérend

La nouvelle est tombée le 11 août 2016, Gérard Révérend, président-fondateur de l’association Les Papas = Les Mamans a été emporté par la maladie. Gérard a fondé l’association en 2006 (il y a 10 ans) avec Loïc Brunet, toujours impliqué dans l’association, avec la parrainage de Bruno Caliciuri. 10 ans de travaux pour diffuser une information simple mais qui implique un changement de paradigme : le sexe ne détermine pas les actes, les rôles, la valeur, Les Papas = Les Mamans, ça signifie que que nous sommes tous égaux.

D’accord c’est inscrit dans la constitution, oui, mais il n’y a rien d’acquis, liberté pour les personnes LGBTI, liberté d’accès aux moyens de contraception, égalité homme/femme, fraternité entre les personnes, tout est inscrit mais il faut toujours réaffirmer ce qui semblait acquis.

Aujourd’hui, L’association Les Papas = Les Mamans perd son fondateur, l’humanité perd un être impliqué, humaniste, à l’écoute des autres, toujours prêt à parcourir la France pour diffuser nos fondamentaux.

Pour rappel, l’association Les Papas = Les Mamans, grâce au travail de Gérard Révérend, a été auditionné plusieurs fois, à l’assemblée, par le premier ministre, au ministère de la justice sur la thématique de la coparentalité, terme qui semble appartenir depuis toujours à notre vocabulaire, ce néologisme est pourtant le sien.

Présent très souvent sur une radio dédiée à la parentalité, il a participé à de nombreuses émissions, ces textes font mouche et restent d’actualité, nous en retiendrons un, travail énorme et vision républicaine affirmée : La place des pères dans la société française : un statut d’exclusion croisée avec la place des femmes malgré la révolution anthropologique des comportements genrés.

Cali soutient notre association depuis sa création, il a été le premier à s’exprimer, milles mercis Cali de ce soutien, le moment est douloureux, ta volonté de continuer le combat associée à la notre permettre de maintenir vivant l’héritage d’un grand homme, inconnu du grand nombre qui a pourtant modelé la conception du traitement de la coparentalité.

Gardons en mémoire une phrase prononcée lors d’un symposium organisé par le réseau périnatalité du Hainaut il y a quelques années : « une différence ne justifie pas une discrimination ».

L’association Les Papas = Les Mamans adresse ses condoléances à Françoise, sa compagne, trésorière de l’association, au delà du président, nous avons perdu un père (il avait deux enfants), un compagnon de vie, un compagnon de route, un ami, un homme bien.

Ton héritage restera vivant dans la mémoire collective, dans nos cœurs, dans nos souvenirs, adieu mon ami.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire